5 étapes pour pratiquer le lâcher prise au travail

5 étapes pour pratiquer le lâcher prise au travail

150 150 Marie-Pierre

lacher-prise-au-travailComment lâcher prise quand votre travail est source de stress, que vous êtes connecté en permanence, que vous n’avez plus de temps pour vous et votre famille et que vous êtes fatigué, stressé et en proie à l’inquiétude de ne plus arriver à gérer toutes vos tâches ? Qui n’a pas connu ce cycle infernal, les nuits sans sommeil à ressasser comment faire ?

Comment lâcher prise quand les relations au travail sont conflictuelles ou que vous avez des difficultés à travailler avec votre manager ou votre patron ?

La plupart du temps, ces situations sont dues au besoin de vouloir tout contrôler. Contrôler, c’est vouloir tout diriger pour que le résultat obtenu soit selon nos souhaits. Cela génère de la résistance, des attentes, de l’inquiétude et de l’impatience.

La solution, apprendre à lâcher prise pour gérer ses émotions perturbatrices comme la colère, la jalousie ou le ressentiment. Prendre du recul pour modifier ses comportements et établir de nouvelles habitudes pour gagner en sérénité et améliorer son bien-être au travail.

Savoir lâcher prise est une démarche volontaire, un travail sur soi pour faire le deuil de certains conditionnements, tels que : « je dois », « il faut que ce soit parfait », « tout doit être comme je veux », « je dois tout faire moi-même ».

Pourquoi est-ce difficile de lâcher prise ?

C’est difficile de lâcher le besoin de contrôle parce que nous n’avons pas conscience des peurs qui sont liées à cette nécessité. C’est donc important de commencer à chercher quelles sont ces peurs :

  • Peur d’être dominé,
  • Peur de faire des erreurs,
  • Peur de ne pas être à la hauteur,
  • Peur de manquer de quelque chose,
  • Peur de l’inconnu,
  • Peur de perdre quelque chose,
  • Peur de …

Plus on cherche à contrôler son conjoint, ses enfants, ses collègues, son patron, sa vie personnelle, son travail, la manière de gérer une situation … plus on augmente ses peurs et c’est difficile de lâcher prise.

Pratiquer le lâcher prise, c’est :

  • prendre conscience que l’on ne pas contrôler les événements, les personnes …
  • accepter ses limites et celles des autres pour admettre que le résultat attendu n’est pas toujours de notre sort,
  • faire le deuil de situations passées que nous ne pouvons pas changer et ne plus vivre dans les regrets, remords ou récriminations.
  • cesser de juger, de critiquer, de vouloir changer les autres et de leur accorder le droit à l’erreur.
  • gérer plus facilement ses émotions : peur, colère, angoisse, nervosité, jalousie …
  • choisir de consacrer son temps à donner le meilleur de soi-même et s’efforcer de devenir ce que l’on rêve de devenir,
  • savoir se détacher d’une situation stressante pour laisser place à la créativité et permettre à notre cerveau de faire émerger des solutions,
  • c’est décider de vivre et s’épanouir dans le présent.

Comment apprendre à lâcher prise

Pour développer cette capacité, le plus important est la prise de conscience que notre mode de fonctionnement génère des émotions négatives, des relations tendues avec les autres et nous empêche d’être serein et épanoui.

Nous devons observer les comportements inefficaces que nous répétons avec notre conjoint, nos enfants, nos collègues ou dans notre travail et pour lesquels nous récoltons les mêmes résultats qui génèrent du stress, de la frustration et qui nous épuisent.

Prendre conscience que ces émotions négatives nous rongent de l’intérieur et qu’elles peuvent nous rendre malade physiquement et déclencher des pathologies.

Oublier le contrôle et accepter que les choses ne soient pas comme on le souhaite permet de prendre du recul et de ne plus rester bloquer sur une situation car on va pouvoir la voir sous un autre angle.

Réaliser que changer notre perception des événements et des personnes va permettre d’arrêter de dépenser de l’énergie pour peu de résultat et de ressentir du soulagement, du calme et une paix intérieure.

Dès lors que vous aurez pris conscience de vos comportements toxiques et des émotions négatives qui sont liées, vous pourrez commencez à vous en libérer en lâchant prise.

5 étapes pour gérer une situation avec le lâcher prise 

Le lâcher prise est un apprentissage au quotidien et chaque fois qu’une situation vous procurera des émotions négatives, apprenez à la gérer de la façon suivante :

Identifier le problème

Quelle est la situation qui vous perturbe, vous blesse, vous inquiète ou vous stresse. Ce peut être une relation avec un collègue ou un supérieur, un dossier dans votre travail, un problème qui affecte votre santé.

Ecrivez : « la situation qui me perturbe est ………………………………………………………………………… ».

Identifier le ressenti

Analyser quelles sont les émotions qui sont déclenchées par cette situation : colère, peine, insécurité, angoisse, frustration, jalousie …

Prenez pleinement conscience de ce que vous ressentez, quelles sont les sensations physiques. Ne refoulez pas ce que vous ressentez. Laissez ce sentiment ou cette émotion pleinement envahir votre corps et votre esprit.

Ecrivez : « dans cette situation, je me sens … et j’ai mal à … »

Accepter la situation

L’acceptation de la situation est une clé essentielle du lâcher prise. Cela signifie accueillir et recevoir ce qui est en arrêtant de s’épuiser et de lutter contre ce qui se passe. Acceptez ce que vous vivez et lâchez les émotions négatives qui vous affectent.

Ecrivez : « Je me libère totalement de ……………… (la situation, la personne, la relation, le problème). Je me détends et je m’en détache. »

Se détacher de la situation

Pour cesser de vous acharner sur ce qui vous préoccupe, posez-vous les questions suivantes :

  • est-ce que je peux changer la situation là maintenant tout de suite ?
  • est-ce que si je continue à penser à cette situation, elle va changer ?

La réponse est NON. Si vous continuez à tourner votre problème en boucle, il y a peu de chance pour que vous trouviez une solution ou que la situation s’arrange d’elle-même.

Si vous n’arrivez pas à déconnecter, vous devez occuper votre mental pour le libérer : marchez dans la nature, allez au cinéma, allez faire du shopping, allez vous faire masser, pratiquez un sport ou une activité manuelle …

Ainsi, vous serez détendu et vous aurez l’esprit clair pour être en contact avec vous-même.

Lâcher prise

Maintenant que vous avez cessé de vous battre ou de vouloir tout contrôler, que vous avez libéré votre mental et que vous êtes dans le ici et maintenant, vous allez pouvoir lâcher prise.

Connectez-vous à votre monde intérieur et faites comme si la situation ou le problème qui vous préoccupe était résolu.

Par exemple, si vous avez un problème relationnel avec une personne, visualisez vous en bons termes avec elle, comment vous travaillez bien ensemble, ressentez le plaisir, la joie que vous avez d’être bien avec cette personne.

Ensuite cesser de vous en préoccuper et détachez vous des résultats. Laissez la vie prendre en charge votre difficulté. Soyez positif et profitez du moment présent.

Pour vous aider à lâcher prise, vous pouvez aussi apprendre à pratiquer la respiration, relaxation, la visualisation ou la méditation.

En agissant ainsi, vous verrez que les choses s’arrangeront d’elles-mêmes sans forcer, sans lutter, facilement. Des situations nouvelles, des personnes, des opportunités se présenteront à vous.

Vous aurez compris que le lâcher prise, c’est se libérer de nos peurs, de nos résistances intérieures, de nos boulets pour accueillir de nouvelles sensations, pour changer notre mode de pensée et pour évoluer. C’est la liberté d’être soi-même et de nager dans le sens du courant.

Pour aller plus loin

livres

 

*  *  * 

TELECHARGEZ VOTRE EBOOK GRATUIT

« 28 astuces pour passer une bonne journée de travail sans stress »

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
Les maladies rhumatismales désignent les affections touchant essentiellement certaines parties du corps, dont les os,
Vous ne pouvez être reconnu inapte à votre poste de travail, qu’après avoir passé une
Vous passez beaucoup de temps sur votre ordinateur que ce soit au travail ou chez
Les maux de tête ou les picotements au niveau des yeux sont fréquents quand on
Les salariés confrontés au stress au travail ne se sentent pas « heureux » et
L'addiction au travail concerne les personnes très motivées et très investies dans leur travail. Elles
2 commentaires
  • Cet article est très intéressant car aujourd’hui notre vie professionnelle est source de stress. Nous craignons de perdre notre travail, nous stressons et surtout nous acceptons de rester dans des situations peu confortables. Les RPS sont nettement plus élevés… Lâcher prise est une solution mais il est parfois difficile d’y parvenir.

  • Bonjour,
    Bravo pour cet excellent article, je trouve qu’il contient tous les éléments qui pourront nous aider à mieux pratiquer le « lâcher- prise » progressivement pour se donner par la suite une chance de vivre moins de stress et de développer une certaine flexibilité dans nos relations avec les autres.

Laisser une réponse