5 Soft Skills à développer au travail

5 Soft Skills à développer au travail

150 150 Marie-Pierre

soft skillsChaque personne possède des compétences techniques, les « hard skills » et des « soft skills » qui font appel à l’intelligence émotionnelle. Ce sont vos talents naturels, les qualités personnelles et sociales telles que l’empathie, l’écoute, l’adaptabilité, l’autonomie, le sens de l’organisation, la fiabilité, la créativité, l’optimisme, la gestion du stress, etc… .

Même si les « soft skills » sont assez peu valorisées en France au sein des entreprises, il est utile d’y prêter attention car c’est sur votre savoir-être et non sur votre savoir-faire que ce fera la différence que ce soit pour la réussite d’un entretien d’embauche ou la réussite de votre carrière.

Pourquoi mobiliser les « soft skills »

Les entreprises recherchent avant tout des personnalités avec lesquelles elles auront du plaisir à travailler. Dans une offre d’emploi, plus de 60 % des critères requis relèvent des « soft skills ». Lors de l’entretien, le recruteur s’attardera à les évaluer pour valider l’intégration et le développement du candidat au sein de l’entreprise.

Les managers ont tout intérêt à identifier les « soft skills » chez leurs collaborateurs pour développer leur motivation et leur compétitivité.

De même lors de l’entretien de fin d’année, l’évaluation des principaux critères de performance des collaborateurs est liée aux « soft skills ». On vous reprochera plus votre manque d’enthousiasme qu’une erreur dans un dossier !

Quelles sont les soft kills les plus recherchées

Le sens de l’efficacité

C’est une aptitude essentielle en entreprise qui garantira la crédibilité professionnelle.

Cette compétence requiert du pragmatisme, le sens de l’organisation et des priorités, de la concentration, une bonne gestion du temps et du stress.

Le sens de la communication

Communiquer efficacement, nouer des relations constructives, renforcer des liens de coopération ou savoir se faire comprendre de manière optimale sont des aptitudes clés qui permettent d’avoir des relations harmonieuses avec ses interlocuteurs.

La flexibilité et l’adaptabilité

Les personnes ouvertes aux changements qui savent se remettre en question, s’adapter ou apprendre pour faire évoluer leur travail auront plus de facilité que celles qui résistent aux évolutions de l’entreprise.

L’esprit d’équipe

Aider les autres, être solidaire, avoir une bonne écoute, partager ses connaissances et faire preuve de sens éthique sont des qualités qui assurent la performance d’une entreprise.

La créativité et le sens de l’initiative

Savoir sortir du cadre ! Ce « soft skill » est le plus délicat à acquérir car cela demande une capacité à être visionnaire, à transformer les choses et requiert un sens de l’innovation.

Mais vous pouvez être proactif, proposer des idées nouvelles et originales et ne pas attendre simplement les directives de votre hiérarchie.

Certaines de nos « soft kills » transparaissent naturellement alors que d’autres se trouvent en nous mais ont été enfouies au fil du temps. Il ne tient qu’à soi de les faire rejaillir !

Apprendre à mieux se connaître et travailler sur soi permet de mettre au jour ses talents cachés pour les développer, les mettre en avant et enrichir sa personnalité aux yeux des autres et de soi-même.

Et vous, avez-vous conscience de l’importance de vos soft kills ?

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
Vous a-t-on déjà dit : « Tu n’as aucune d’empathie ! « et un peu mal par cette remarque,
Les collaborateurs ont besoin d’écoute, de prise en compte de leur point de vue et
La force motrice de toute entreprise, quelle que soit sa taille et son activité, réside
Vous êtes épuisé nerveusement et physiquement car une fois de plus, vous avez accepté de
Travailler avec un patron difficile, voire impossible, est une source de stress parmi les plus
Communiquer dans un environnement professionnel exige une maîtrise de la communication non verbale. En effet, le langage corporel renvoie déjà

Laisser une réponse