7 bonnes pratiques pour quitter son emploi

7 bonnes pratiques pour quitter son emploi

150 150 Marie-Pierre

quitter-son-job

Quitter votre emploi actuel pour un poste dans lequel vous pourriez vous épanouir pourrait être bénéfique pour votre bien-être et votre carrière : un nouvel environnement de travail, de nouvelles fonctions et de nouveaux objectifs vous donnerez à nouveau de la motivation et l’enthousiasme au travail.

Quand cela fait plusieurs années que l’on est dans la même société, voire dans le même poste et on a ses habitudes. De plus avec la crise, le chômage, l’incertitude et les peurs on préfère rester dans son poste actuel plutôt que de quitter son emploi.

Pourtant, il y a certainement des raisons qui vous pousseraient à chercher un nouveau travail mais il est nécessaire de se poser pour y réfléchir et faire le point.

Ensuite, il est important faire le point sur son positionnement sur le marché de l’emploi pour clarifier son projet professionnel.

A quel moment quitter son emploi ?

Vous vous sentez bloqué dans votre carrière : vous ne voyez pas de possibilité d’évolution au sein de votre entreprise et le poste que vous aimeriez occuper n’est pas disponible : il vous faut donc aller le chercher chez un autre employeur.

Vous avez l’impression de ne plus progresser : vous avez acquis une expérience suffisante et au bout de quelques années, vous avez le sentiment de stagner, de ne plus rien apprendre de stimulant. Il est peut être temps de songer à quitter son entreprise pour apprendre de nouvelles compétences.

Vous tournez en rond : toujours les mêmes tâches, le même environnement de travail et l’ennui vous guette. Plutôt que d’attendre patiemment que les journées passent et que la frustration s’immisce dans votre quotidien, trouver un nouveau travail vous permettrait d’insuffler de la nouveauté dans votre vie professionnelle.

Les relations avec vos collègues ou votre chef sont tendues et cela a des effets négatifs sur votre santé : il arrive que les relations en sont à un stade si dégradées que la seule solution consiste à chercher un poste ailleurs pour bénéficier d’un environnement de travail plus épanouissant.

Équilibre vie privée – vie professionnelle : Petit à petit vous avez laissé vos journées de travail se rallonger mais vous aimeriez retrouver du temps pour votre vie privée. Mais il peut s’avérer difficile maintenant de revenir en arrière car ce serait mal vu ! Il existe des sociétés où le présentéisme n’est pas de rigueur et votre motivation pour changer de travail serait de trouver une entreprise dans laquelle vous pourriez retrouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Proche du burn-out : Vous êtes soumis à une pression importante et le stress et la fatigue vous plombent. Dans ce cas, si vous voulez éviter l’épuisement professionnel, vous devez absolument trouver un autre emploi pour protéger votre santé avant que vous ne puissiez plus travailler !

Plus d’augmentation : avec la crise, votre rémunération stagne mais vos charges augmentent et votre pouvoir d’achat est en berne. Il serait intéressant de vous repositionner sur le marché du travail et de faire un bond salarial !

Comment quitter son emploi

Maintenant que vous avez trouvé votre motivation pour chercher un nouveau travail, voici 7 conseils pour mener à bien votre projet.

Travailler sur sa marque personnelle et son projet professionnel

Définir qui vous êtes vraiment : bien se connaître est la mission la plus importante pour créer votre marque personnelle. Plus vous serez authentique, plus vous serez convaincant. Réfléchissez à vos points forts, quelles sont vos passions, vos valeurs, vos compétences.

Construire votre positionnement : Posez vous la question du sens : quel sens je donne à mon parcours professionnel ? Pourquoi j’aspire à cela ?

  • Quel poste je souhaite occuper ?
  • Quelles sont les attentes du marché pour ce type de poste ?
  • Quels types de tâches j’aime réaliser ? Pourquoi ? Cherchez des exemples.
  • Dans quel type d’entreprise je souhaite travailler ?
  • Quels sont mes forces, mes atouts ? Que disent de vous les personnes qui vous connaissent bien ?
  • Quels sont les expertises et les compétences qui me différencient de mes concurrents ?
  • Quels sont les compétences que vous avez développées et trouver des exemples de situations qui illustrent ces compétences que vous raconterez sous forme d’histoire lors d’un entretien de recrutement.
  • Qu’est-ce que vous pourriez apporter d’unique à une entreprise ?

Exploiter les réseaux sociaux professionnels

Que vous souhaitiez quittez votre emploi actuel ou non, être présent sur les réseaux sociaux professionnels Viadeo ou LinkedIn est incontournable pour se faire connaître et reconnaître.

Quelques conseils clés :

  • Avoir au minimum 30 contacts ou relations (amis, famille, collègues, responsables hiérarchiques, contacts …).
  • Mettre une photo professionnelle : les profils avec photos sont 10 fois plus consultés.
  • Soigner la partie présentation ou résumé : Mettez en avant vos compétences et vos responsabilités de votre poste actuel.
  • Ajouter des mots-clés à votre profil pour ressortir dans les moteurs de recherche.
  • Indiquer au minimum 5 compétences et faites les valider par vos contacts.
  • Demander des recommandations à vos collègues ou responsables.
  • Partager votre expertise en publiant des actualités sur votre domaine d’activité ou en participant à des groupes de discussion.
  • Chercher des personnes qui ont une fonction similaire et étudier leurs profils pour mettre en avant vos compétences et vos mots-clés.

Tous les recruteurs consultent Viadeo et Linkedin pour voir les profils des candidats. Si vous avez un profil actif, cela renforce votre crédibilité et votre légitimité.

Contrôler son e-réputation

Il est important de contrôler votre image sur le web. 73 % des recruteurs font une recherche sur les candidats sur internet.

Taper vos nom et prénom sur Google pour vérifier les informations qui pourraient vous échapper. 25 % des candidatures sont écartées du fait d’informations négatives trouvées sur internet.

Activer son réseau

Vous avez de fortes chances de trouver un nouveau job par votre réseau car beaucoup d’entreprises recrutent sans diffuser d’offre d’emploi.

Etablissez une liste de vos contacts qui peuvent vous aider et informez les de votre recherche d’emploi.

Inscrivez-vous à des événements business car c’est l’occasion de rencontrer des décideurs et de sortir votre carte de visite.

Préparez votre « pitch » : ce que vous direz à votre interlocuteur pour vous présenter en moins d’une minute et décrire votre valeur ajoutée unique.

Rester discret

Il est préférable de gérer vos recherches d’emploi uniquement sur votre temps personnel et même si vous êtes contacté par un recruteur pendant votre temps de travail, ne décrochez pas et rappelez votre interlocuteur quand vous serez à l’extérieur.

N’utilisez pas vos outils professionnels pour votre recherche d’emploi (ordinateur, adresse e-mail …) et éviter les imprimantes collectives ou sinon soyez vigilant à ne pas oublier votre CV à la photocopieuse.

Retrouver sa confiance en soi

Si cela fait plusieurs années que vous êtes dans le même emploi et que vous avez perdu confiance sur vos compétences sur le marché de l’emploi, cela constituera un frein important pour quitter votre emploi.

La confiance en soi est un atout important pour se positionner sur le marché de l’emploi. De plus, démarrer dans un nouveau job est source d’anxiété et c’est important de mettre toutes les chances de votre coté pour votre future réussite professionnelle.

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
Stress, ennui, démotivation, fatigue, sommeil difficile, irritation, désengagement professionnel ? Et si votre métier était
Est-ce que vous faites partie de la majorité des personnes qui ne sont pas passionnées
Les croyances sont des pensées inconscientes qui conditionnent nos actions et nos comportements et donc
Depuis quelques mois, ma vie professionnelle a complètement changé et je profite du bonheur de

Laisser une réponse