Bienveillance envers soi : une clé d’épanouissement professionnel

bienveillance-envers-soi

Bienveillance envers soi : une clé d’épanouissement professionnel

665 443 Marie-Pierre

La bienveillance envers soi est une posture à développer pour avoir une meilleure relation avec soi et les autres. C’est savoir prendre soin de soi, de sa santé intérieure et mieux se connaître pour être bienveillant avec les autres, et être bienveillant au travail pour mieux travailler ensemble.

Comment développer la bienveillance envers soi ?

Nos parents et l’école ne nous ont pas enseigné la bienveillance envers soi car nous sommes conditionnés depuis notre enfance à être malveillant envers nous-mêmes : on se juge, on se critique, on veut plaire aux autres avant de se plaire à soi-même, on veut être parfait … et que les autres le soient aussi !

Mon évolution personnelle m’a permis de comprendre que pour être bienveillant avec les autres, je devais commencer par être bienveillante avec moi-même. C’est une attitude que j’ai développée au travers de divers pratiques que je nourris au quotidien :

  • J’ai commencé par apprendre à maîtriser mon mental pour ne plus être dans le jugement, la critique, les reproches qui nuisent à l’estime de soi. Je me complimente, me félicite : voir ce qu’on a fait de bien et ne pas toujours voir ce que l’on peut mieux faire.
  • Cela m’a permis d’accepter mes imperfections et de travailler sur leur cause. Car on n’accepte pas chez les autres ce que l’on accepte pas chez soi.
  • J’essaie le plus possible d’être pleinement présente à moi, à mon corps, à mes émotions, à mes besoins. Se centrer sur soi et être à son écoute. La méditation est un excellent moyen pour se connecter à soi.
  • Je surveille mon dialogue intérieur : on communique avec les autres comme on communique avec moi : veiller à ce que ce dialogue soit bienveillant, nourrissant, positif, regarder ce qui se passe de manière empathique. Pratiquer la gratitude.
  • Je prends soin de soi, je me questionne : qu’est-ce qui est bon ou mauvais pour moi, faire le tri. Savoir prendre du temps pour soi et s’accorder des plaisirs.
  • J’ai travaillé sur la mise à jour de mes valeurs, celles qui sont primordiales pour moi. Faire un travail de mise à jour et d’intégration de ses valeurs permet de savoir ce qui vous porte pour vivre sa vie en adéquation avec ses valeurs. Etre aligné avec ses valeurs favorise la bienveillance envers soi.
  • Et puis savoir apprécier la vie, savourer les bons moments et les ancrer pour nourrir son bonheur intérieur.

Développer la bienveillance envers soi permet d’avoir une attitude bienveillante avec les autres et donc meilleures relations professionnelles. Ce qui va contribuer à votre mieux-être et au bonheur au travail.

Les bienfaits de la bienveillance au travail

La bienveillance au travail est une compétence qu’il est presque indispensable d’avoir et qui consiste à :

  • Ecouter l’autre avec attention même si vous n’êtes pas d’accord.
  • Le respecter en lui proposant de regarder ensemble ce qui fait avancer ou se qui empêche la relation de se développer.
  • Comprendre et accepter que son fonctionnement soit différent du vôtre, autoriser le droit à l’erreur
  • S’intéresser à l’autre sans être intrusif.
  • Partager des moments d’échange dans une communication authentique, sans jugement, sans critique intérieure.
  • Encourager, valoriser pour être dans une relation gagnant/gagnant.

La bienveillance au travail est un levier de performance, d’efficacité et de productivité. C’’est un outil anti-stress pour les managers qui leur permet d’accompagner et de motiver les collaborateurs pour mieux atteindre les objectifs. Les entreprises qui développent une gouvernance bienveillante sont des entreprises où il fait bon vivre.

Exercice de bienveillance

Je vous encourage à acheter un petit carnet que vous garderez avec vous et sur lequel, pendant 2 à 3 mois, vous noterez toutes les situations où vous n’avez pas été bienveillant avec vous-même. Cela permet d’en conscience !

Ensuite, réfléchissez aux actions vous pourriez mettre en oeuvre pour développer votre bienveillance envers vous-même et envers les autres.

« Lorsque nous exerçons une violence intérieure à notre égard, il est difficile d’éprouver une bienveillance véritable vis-à-vis des autres. » Marshall B. Rosenberg

 

 

Pour aller plus loin

Quels sont vos conseils ou votre expérience de la bienveillance ? Partagez dans les commentaires !

Partager cet article

Laisser une réponse