Santé visuelle et auditive : les seniors actifs en danger

santé-visuelle-auditive-seniors-actifs

Le recul de l’âge de la retraite est un facteur qui impacte la santé visuelle et auditive des salariés.

Le temps passé au travail étant assez conséquent, le corps humain est mis à rude épreuve. Outre les troubles musculo-squelettiques qui prennent en compte l’ensemble des douleurs au niveau des muscles, tendons, nerfs, et les troubles psychologiques, travailler affecte les perceptions sensorielles comme la vue et l’ouïe.

D’après une enquête, les écrans et le bruit sont une véritable source de gêne sur le lieu de travail : 93% des actifs de plus de 50 ans déclarent avoir des problèmes de vision et 30%, un problème d’audition.

Cette enquête réalisée par OpinionWay pour l’observatoire de la santé visuelle et auditive du groupe Optic 2000 révèle que l’activité professionnelle amplifie les problème liés à la vue et l’audition, et par conséquent les performances des salariés ou des chefs d’entreprise.

Bien que l’altération de la vue et de l’ouïe s’intensifie avec l’âge, l’enquête met en avant l’effet aggravant du travail sur ces organes. Ainsi, les seniors actifs souffriraient d’une déficience visuelle et auditive plus importante que les seniors non actifs.

L’enquête sur la vue et l’audition des +50 ans au travail

Méthodologie

Les recherches furent réalisées auprès de 1012 actifs seniors, âgés de plus de 50 ans dont la moyenne d’âge s’élevait à 55 ans.

Elle fut menée via Internet par le biais d’un questionnaire en ligne sur le système CAWI. Ainsi, 526 hommes et 486 femmes de toutes catégories professionnelles confondues se sont portés volontaires pour répondre à l’analyse.

Usage des équipements

Sur les 1012 personnes interrogées, 75% utilisent un ordinateur sur leur lieu de travail pendant environ 35 heures par semaine. 68% d’entre eux utilisent un téléphone portable et 83% regardent la télévision tous les jours.

A savoir qu’une utilisation de longue durée des écrans provoque la fatigue visuelle et qu’un volume au-delà de 85 décibels abîme considérablement l’audition.

Santé visuelle et audivite : les écrans et le bruit, sources de gênes au travail

Les causes principales des déficiences sur la santé visuelle et auditive des seniors sont dues à une trop forte exposition.

43% des seniors actifs estiment passer trop de temps devant leurs écrans.  En cause également, les lumières fortes des bureaux et le port de lunettes et de lentilles de contact mal adaptées.

Concernant la santé auditive, 31% des sujets de l’étude ressentent un trouble auditif à cause de la pollution sonore de l’environnement extérieur tel que les travaux et la circulation. 23 % sont dérangés par les divers bruits de téléphone ou d’imprimante dans les bureaux.

Les problèmes visuels et auditifs des seniors actifs

La plupart des personnes ayant répondu à ce questionnaire sont atteintes de problèmes visuels notamment la presbytie et la cataracte. Selon la médecine du travail, la presbytie est la déficience la plus présente chez les seniors actifs.

L’autre problème majeur est celui des troubles auditifs. 65% des seniors actifs reconnaissent être atteint de presbyacousie (dégradation des cellules de l’audition liée à l’âge) et 49% d’acouphènes (bourdonnements et sifflements).

Au total, 79 % des interrogés possèdent au minimum un problème lié à l’audition. D’après les médecins du travail, 30 % des actifs seraient atteints de troubles auditifs.

Les conséquences sur la santé visuelle et auditive

D’après la médecine du travail, plus d’une personne sur trois déclare que leur déficience visuelle a une incidence sur leur vie professionnelle.

Concernant la perte d’audition, il s’agit d’un senior actif sur 2. Pour 70% des actifs concernés, être atteint de problèmes auditifs impact considérablement l’efficacité au travail. Cette déficience engendre des problèmes de compréhension et des pertes d’informations. Les conséquences de la diminution des capacités à bien entendre et voir augmente le niveau de stress, l’isolement et la diminution des performances.

Les solutions pour améliorer la vue et l’audition au travail

Le dépistage optique et auditif n’est pas systématique lors d’une consultation avec son médecin traitant ou lors d’une visite avec le médecin du travail.

Cependant, si vous en ressentez le besoin, ou par simple précaution, n’hésitez pas à demander un bilan pour évaluer votre santé visuelle et auditive. Il est essentiel de bien veillir et de ne pas se retrouver en situation d’handicap.

Le corps ne cesse d’évoluer avec l’âge et les atteintes visuelles et auditives de tous les jours, notamment au travail, aggravent ces dégradations. C’est pourquoi il est conseillé de procéder régulièrement à des contrôles chez votre opticien et à un test auditif chez un audioprothésiste.

De plus, cela est généralement gratuit, notamment dans un centre d’audition comme VivaSon où les audioprothésistes sont diplômés d’Etat et proposent un service personnalisé.

En plus de s’équiper de lunettes ou de prothèses auditives, il existe des moyens de protéger sa vue et son ouïe. Dans un premier temps, baissez la luminosité des écrans et restreignez le temps passé dessus. Concernant la protection auditive, il peut être envisageable de porter des bouchons d’oreilles.

Préserver sa santé au travail est important et ne doit pas pris à la légère. Programmez également des pauses dans la journée, cela permettent de limiter l’atteinte.

Quels sont les facteurs qui aggravent votre santé visuelle et auditive dans votre travail ? Donnez-nous vos conseils pour limiter les déficiences. Partagez dans les commentaires !

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *