Le bonheur au travail, utopie ou stratégie managériale ?

Le bonheur au travail, utopie ou stratégie managériale ?

150 150 Marie-Pierre

Bonheur-au-travail

Les salariés confrontés au stress au travail ne se sentent pas « heureux » et n’arrivent pas à s’épanouir. Les dirigeants peuvent remédier à ce problème en adoptant une nouvelle stratégie. Si auparavant, ils dictaient leur loi pour faire avancer leur entreprise, leur empathie est maintenant sollicitée afin de stimuler les salariés. Le bonheur au travail est né de ce concept.

Le bonheur au travail, c’est quoi exactement ?

On sait tous qu’un employé « heureux » est plus motivé. Il accomplit ses tâches avec ferveur et ne se plaint pas en dépit des difficultés. Il devient l’employé « modèle » de l’entreprise : celui qui est le plus réactif et le plus performant par rapport aux autres.

Mais comment expliquer un tel dynamisme ?

Certains dirigeants sont tentés de revoir leur style managérial pour stimuler leurs salariés. Ils ont priorisé la mise en place d’un cadre de travail plaisant et d’un espace destiné aux pauses. Des salles de sport ont été par exemple aménagées au sein de certaines entreprises.

Bien que ces nouvelles installations favorisent le bien-être du personnel, elles ne garantissent pas à 100 % le bonheur au travail. Rendre les employés heureux ne se résument pas leur offrir plus de temps libre. La perception du bonheur au travail peut varier d’une personne à une autre.

Pour de nombreux salariés, le bonheur au travail c’est collaborer avec des gens sympas, être apprécié par ses collègues ou rendre satisfait le dirigeant. D’autres avoueront qu’ils se sentent heureux au travail, car ils adorent tout simplement leur job. Le bonheur au travail est un ensemble de faits qui procure une sensation de bien-être au travail.

Les facteurs déterminants du bonheur au travail

Une étude, réalisée par l’IFOP en 2016, a révélé que 75 % des Français sont heureux au travail. Ce taux est en hausse par rapport aux cinq dernières années.

En 2012, seuls 28 % des salariés enquêtés avouaient se sentir bien au travail. Si l’on se réfère au secteur d’activité, le palmarès du « bonheur au travail » est attribué aux artisans et aux commerçants. Ce sont surtout la passion pour le métier, l’autonomie et la liberté qui expliquent leur bonheur au travail. La rémunération ne vient qu’après ces différents critères.

Grâce à cette enquête, on peut déterminer que le salaire n’est pas le seul paramètre qui garantit le bonheur au travail. Certains employés peuvent être bien payés et bénéficier de plusieurs avantages, tout en se sentant mal à l’aise au bureau.

Certains spécialistes ont établi un Indice Relatif au Bonheur (IRB) pour évaluer le niveau de satisfaction des employés au bureau. D’après les résultats du sondage, la satisfaction personnelle, l’ambiance de travail, la reconnaissance, la responsabilisation sont des facteurs qui conditionnent le bonheur au travail.

Comment instaurer le bonheur au travail ?

De plus en plus de dirigeants sont conscients que le bonheur au travail est un facteur de croissance de l’entreprise. Les employés « heureux » peuvent réaliser des exploits, et sont prêts à déployer tous les moyens pour résoudre un problème complexe.

L’employeur joue donc un rôle important pour stimuler la motivation de ses salariés. Il est tenu de veiller au confort au travail en garantissant un espace confortable. La mise en place d’une relation de confiance est aussi indispensable pour dynamiser le personnel. Un dirigeant à l’écoute des besoins de ses employés et qui les soutient est perçu positivement.

Dire « merci » ne coûte rien au patron ou au manager, mais son impact est bénéfique. Se sentant valorisés et entourés, les salariés exécutent leurs tâches avec plaisir. Axé à la fois sur les résultats, la procédure et le bien-être de l’équipe, le management bienveillant est une stratégie pérenne pour instaurer le bonheur au travail.

Le management bienveillant, la clé du succès du bonheur au travail

Face aux stress, au burn-out et à toute forme de démotivation, un nouveau style managérial a fait son apparition. Il s’agit de la bienveillance en management. Cette nouvelle manière de diriger une entreprise est fondée sur des concepts : la considération des efforts fournis par les collaborateurs, la mise en place d’un climat de confiance, l’importance du partage d’expérience et de la communication.

Ce style managérial vise essentiellement à favoriser l’autonomie des employés, une des sources du bonheur au travail. Des études ont mis en avant qu’en prenant leur propre initiative, les salariés sont moins stressés au travail : ils peuvent ainsi augmenter leur productivité, car ils ne se sentent pas oppressés par les ordres.

Comment cultiver le bonheur au travail ?

Il n’existe pas de formule magique pour être heureux au travail. Le secret du bonheur au travail consiste à réaliser ce que l’on a envie de faire ! Vous êtes créatif ? Un métier  artistique est sans aucun doute le domaine qui vous fera vous épanouir. Vous aimez les chiffres et tout ce qui se réfère à ce domaine, orientez-vous dans la comptabilité ou la finance.

En choisissant un parcours professionnel qui vous passionne, vous faites déjà un grand pas dans la recherche du bonheur au travail. Si vous avez choisi une mauvaise filière, il est toujours possible de vous reconvertir. Cette alternative est plus enrichissante que de passer 7 ou 8 heures de la journée à faire un métier qui ne vous intéresse pas.

Pour cultiver le bonheur au travail, vous ne devez pas être piégé dans la routine. Il est toujours important d’approfondir vos connaissances afin de se démarquer dans l’entreprise. En développant vos compétences, vous pourrez obtenir la reconnaissance de votre employeur.

Un bon relationnel est apprécié dans l’entreprise. En tissant des liens avec vos collègues, vous créez une ambiance de travail viable et plus conviviale.

Le bonheur au travail est une réalité. De plus en plus de chefs d’entreprise réorientent leur style managérial afin de garantir le bien-être de leurs employés. Le management bienveillant fait partie des stratégies pour garantir le bonheur des salariés au travail.

Et vous, quel est votre style managérial pour favoriser le bonheur au travail ? Si vous êtes salarié, est-ce que votre entreprise favorise le bonheur au travail ou quels sont vos recettes pour cultiver le bonheur au travail. Partagez vos expériences dans les commentaires !

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
Les maladies rhumatismales désignent les affections touchant essentiellement certaines parties du corps, dont les os,
Vous ne pouvez être reconnu inapte à votre poste de travail, qu’après avoir passé une
Vous passez beaucoup de temps sur votre ordinateur que ce soit au travail ou chez
Les maux de tête ou les picotements au niveau des yeux sont fréquents quand on
L'addiction au travail concerne les personnes très motivées et très investies dans leur travail. Elles
Stress, anxiété, hyperactivité … Comment utiliser les bienfaits des plantes pour nous aider à mieux

Laisser une réponse