Auto-Entrepreneur : comment éviter le burnout ?

5 conseils pour éviter le burnout des entrepreneurs

Auto-Entrepreneur : comment éviter le burnout ?

1140 760 Marie-Pierre

Le statut d’entrepreneur, de freelance, ou d’auto-entrepreneur offre la possibilité de gérer son activité et ses horaires à sa convenance. Le Portail Auto-Entrepreneur vous permet de créer facilement une activité professionnelle.

Cependant, cette flexibilité d’organisation a souvent pour conséquence une amplitude de travail importante, et une perte de frontière entre la sphère privée et professionnelle.

Car le surinvestissement professionnel est un risque inhérent à l’entrepreneuriat au détriment de la santé au travail. Le burnout touche aussi bien les jeunes créateurs d’entreprises, que les entrepreneurs confirmés, indépendamment du succès ou de l’échec de leur entreprise.

Il est donc conseillé de savoir gérer le surmenage pour éviter le burnout des entrepreneurs.

Toutefois, difficile de compter ses heures quand on vit et respire à travers la création de son entreprise. En effet, la notion de travail, de journée de travail et d’horaires de travail n’a plus de sens quand on est son propre patron. Surtout quand l’activité exercée est une passion !

Et comment être serein quand on doit apprendre à gérer l’insécurité financière ? Un auto-entrepreneur peut être soit au sommet à un moment, et vivoter demain. Ce sont des affres que ne connaissent pas les salariés qui bénéficient , eux , d’une rémunération constante et régulière !

De plus, il faut savoir qu’une grande majorité d’entrepreneurs ne prennent quasiment pas de vacances, voire très peu. Ils travaillent le week-end et les jours fériés. Entre les objectifs à atteindre, l’incertitude des contrats à venir, l’angoisse de la trésorerie, et le travail sans relâche, comment éviter le burnout ?

Car il n’est pas difficile de comprendre que cette activité excessive engendre un syndrome d’épuisement professionnel, et conduit au burnout.

Quels sont les signes du burnout ?

Il est tout d’abord nécessaire de reconnaître les symptômes du burnout si on veut l’éviter et réduire les risques.

Un épuisement mental et physique excessif

C’est la première alerte à prendre en compte quand la fatigue intense s’installe car cela ne ressemble en à la fatigue classique. Les limites sont tellement atteintes que l’entrepreneur n’arrive plus à recharger ses batteries. Même en faisant du sport, ou en se reposant, il n’arrive plus à récupérer et même le sommeil n’est plus réparateur.

Un état anxieux

S’il est tout à fait normal pour un auto-entrepreneur d’être anxieux, cela devient inquiétant lorsque cette anxiété devient un état permanent. Les pensées se transforment en ruminations mentales constantes liées à son entreprise, elles tournent en boucle et épuisent le cerveau. On se dirige vers la détresse psychologique.

Une modification du comportement

Entre l’épuisement professionnel et l’état anxieux, comment ne pas éviter le burnout ?

Cet état psychique conduit inévitablement à la dépression nerveuse ! Les changements de comportement sont l’alerte ultime : instabilité émotionnelle, perte du sommeil, culpabilité de ne plus arriver à faire son travail.

Comment éviter le burnout de l’entrepreneuriat ?

L’entrepreneuriat est un environnement propice au burnout.

Dans l’activité professionnelle d’un dirigeant d’entreprise, entrepreneurs, freelances, ou auto-entrepreneurs, il peut parfois s’installer un sentiment d’obligation à travailler qui peut devenir obsessionnel. Ceci conduit à une profonde fatigue mentale et à l’épuisement physique.

Pour éviter le burnout, voici 5 conseils pour ménager son bien-être au travail

Lâcher prise

Etre entrepreneur, surtout en début d’activité, implique le multi-tâches : commercial, administratif, marketing, production…. Il est donc nécessaire de savoir se préserver pour gérer la pression, accepter ses limites, prendre du recul et du repos. Sinon le risque de surmenage et de burnout est quasiment inévitable.

Difficile lorsque l’on a une personnalité perfectionniste, mais le contrôle total de son activité est impossible. Le lâcher prise permet de faire confiance, et de déléguer certaines tâches qui n’ont pas de valeur ajoutée pour le dirigeant ou l’auto-entreprise.

Le piège à éviter est aussi de ne pas rester seul avec ses soucis ou ses difficultés professionnelles. La solitude du dirigeant est source d’angoisse, de perte de confiance, et de détresse. Maintenir la pérennité de son entreprise est une qualité à développer, qui nécessite de savoir s’entourer des bonnes personnes.

Trouver un équilibre vie pro / vie perso

Travailler tous les jours, avec une grande amplitude horaire, a des conséquences néfastes sur la vie personnelle. Il est important de savoir couper avec le travail pour consacrer du temps à sa famille, sa vie sociale et ses loisirs.

Se recentrer sur autre chose que son travail permet d’aérer son esprit, de stimuler sa créativité, et de ménager sa santé pour éviter le burnout.

Prendre du temps pour soi

Pour sortir la tête du guidon, se poser les bonnes questions, et retrouver de l’harmonie, rien de tel que savoir prendre du temps pour soi.

Cela semble impossible quand il y a temps de travail à faire ! Pourtant c’est indispensable pour la bonne gestion de son entreprise.

Ce temps pour soi permet de ralentir, de se ressourcer, et de se détendre. Nullement besoin de prendre une semaine de vacances. Quelques heures par semaine suffisent pour méditer, marcher, respirer ou lire.

Ce calme intérieur et cette sérénité sont une des clés pour éviter le burnout.

Bien s’alimenter

Une bonne alimentation est nécessaire pour réduire la fatigue du corps et du mental, lutter contre le stress, et les tensions musculaires. Malheureusement les aliments étant de plus en plus pauvres en nutriments, il est indispensable pour la santé d’avoir recours aux compléments alimentaires.

Avoir une activité physique régulière

Ce conseil peut paraître simpliste, cependant le sport est un excellent anti-stress. Cela permet à la fois au corps de bouger, de s’oxygéner, et de penser à autre chose qu’au travail.

Sport individuel ou collectif, toutes les activités sont bénéfiques en fonction de vos possibilités physiques. La simple marche quotidienne de 30 minutes suffit si vous n’avez pas un tempérament sportif !

Les dirigeants d’entreprise, et les auto-entrepreneurs, sont donc très exposés au syndrome d’épuisement professionnel. Submergés par un travail intensif et excessif, éviter le burnout nécessite de repérer les signes avant coureurs.

Car il faut savoir que l’on n’en sort pas indemne ! Cela demande parfois des années pour retrouver sa capacité à travailler. Il restera cependant toujours des séquelles !

Pour aller plus loin

7 astuces pour se détendre au travail

4 conseils pour ménager votre santé au travail

Favoriser son bien-être au travail en devenant auto-entrepreneur

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
Les bienfaits des fruits pour la santé ne sont plus à prouver ! Manger des
Vous travaillez souvent devant votre ordinateur en posture assise, vous passez de longues heures à
Alors que les problèmes de santé liés à la position au travail sont de plus
Avec la digitalisation, au travail comme à la maison, les écrans ont envahi notre quotidien.
Aujourd’hui, près de 4 000 cas de surdité par an sont dus à un environnement
Concilier vie privée et vie professionnelle est primordial. 35 % des salariés éprouvent des difficultés à

Laisser une réponse