L’empathie est-elle une qualité essentielle pour réussir au travail ?

empathie au travailVous a-t-on déjà dit : « Tu n’as aucune d’empathie ! « et un peu mal par cette remarque, vous êtes allé voir « empathie définition »  sur Google et comment faire pour avoir de l’empathie ?

Mais l’empathie ne s’apprend pas comme une technique, c’est un état d’être qui s’acquiert en grande partie dans l’enfance, surtout si vous avez eu des parents respectueux de votre personne et qui vous ont permis de devenir un adulte empathique.

C’est un talent inné pour certains que l’on appelle un «soft skill» : une compétence humaine et relationnelle, comme la capacité d’écoute ou la bienveillance, et qui s’impose progressivement comme une des nouvelles qualités indispensables en entreprise susceptible d’engendrer de la performance surtout si vous managez une équipe.

Qu’est-ce que l’empathie précisément ?

C’est la capacité à ressentir, percevoir et identifier les sentiments ou les émotions de l’autre, comme si vous étiez à sa place, pour tenter de le comprendre de l’intérieur en se comportant avec tolérance et humanité mais tout en maintenant une distance affective.

Les grands leaders ont une très grande capacité d’empathie, ce qui leur permet d’exercer une influence positive sur les autres afin de les mobiliser vers un objectif commun car ils savent écouter et poser des questions avant de proposer leur vision des choses.

Les personnes empathiques ont une capacité instinctive à :

  • comprendre les raisons qui amènent une personne à avoir de telles réactions,
  • voir le monde comme les autres le voient et de partager leur vision des choses sans forcément être d’accord avec eux.
  • aider votre entourage à décrire leurs sentiments aussi bien qu’eux-mêmes avec les bons mots pour leur permettre d’extérioriser leur vie intérieure.

De ce fait, elles attirent les autres, leurs relations professionnelles sont positives car elles créent plus de collaboration et de liens et ainsi évitent les tensions et les conflits.

Comment faire quand on n’est pas naturellement dans l’empathie ?

Cela a été mon cas et m’a été reproché notamment par mon dernier manager !

A l’époque, j’étais dans l’incapacité de me mettre à la place des autres car être empathique est une posture qui nécessite d’abord d être en bonne relation avec soi-même pour pouvoir se déconnecter de son propre monde et se connecter au ressenti de l’autre afin de comprendre ce qu’il vit.

C’est mon travail de développement personnel et les outils de connaissance de soi qui m’ont aidé à une meilleure compréhension d’autrui et à plus de bienveillance.

Mais quelque soit votre niveau actuel, vous pouvez commencer à améliorer petit à petit votre capacité d’empathie.

Comment développer votre empathie ?

S’intéresser davantage aux autres

L’attention que l’on va accorder au quotidien à ses collègues ou à ses collaborateurs facilite les relations professionnelles et établit une relation de confiance qui encourage à davantage se confier à vous.

Améliorer sa qualité d’écoute

Les autres n’attendent pas forcément de vous des solutions à leurs problèmes mais une oreille compatissante.

L’empathie, c’est d’abord, écouter pour montrer que nous comprenons.

L’écoute active est un outil qui peut vous aider à devenir plus empathique mais qui nécessite d’être totalement déconnecté de soi. Elle repose sur les principes suivants :

  • Savoir se taire pour laisser parler l’autre sans l’interrompre.
  • Se montrer disponible et attentif et faire abstraction des éléments extérieurs
  • Donner des signes visuels qui montrent à l’autre notre intérêt (regard, hochement de tête)
  • Reformuler ses propos pour éviter des malentendus
  • Poser des questions ouvertes ou des questions d’exploration qui vont permettre à l’autre de trouver lui-même la solution à son problème
  • Faire une synthèse de la discussion

Etre authentique

Votre interlocuteur se sent respecté s’il voit que vous essayez réellement de comprendre ses sentiments. Ceci créé des relations interpersonnelles plus authentiques en établissant un climat de confiance qui encourage l’autre à se confier davantage.

Accepter les différences de comportements, de pensées et d’opinions.

Etre empathique n’implique pas nécessairement d’être d’accord avec son interlocuteur : cela signifie l’avoir compris. Il s’agit donc d’avoir du respect pour la personne, se refuser à tout jugement, rester dans la neutralité et ne pas exprimer son accord ou son désaccord.

Par exemple, un collègue vous dit « je suis fatigué en ce moment », ne pas lui répondre « tu devrais prendre des vitamines ou te reposer » mais reformulez : «Ce que tu me dis, c’est que tu es fatigué en ce moment. Cela doit être dur pour toi ? ».

Ainsi vous montrez que vous vous mettez à sa place. Vous évitez les interprétations et vous prenez en considération que ce vit la personne. Elle va se sentir comprise et pouvoir vous exprimer pourquoi elle est fatiguée. Elle a peut-être des soucis personnels et dans ce cas ni les vitamines ni le repos ne vont résoudre ses problèmes. Mais en vous confiant ce qui la préoccupe à votre oreille attentive, des solutions vont lui apparaître.

Si certaines personnes au contraire tentent de réduire leur empathie pour ne plus ressentir toutes les émotions de leur entourage, la majorité aimerait développer son empathie. J’espère alors que cet article vous y aidera.

Si vous avez des conseils ou des expériences à partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour enrichir le propos.

Quelques livres


Partager cet article

3 réponses à L’empathie est-elle une qualité essentielle pour réussir au travail ?

  • J aime beaucoup vos articles et notamment celui-ci. L’empathie est une qualité précieuse dans le contexte professionnel notamment dans les situations de management ou de vente. A une époque de ma vie, j’ai moi aussi manqué d empathie. Je pense depuis qu’on devrait tous s y intéresser notamment pour parvenir à mieux s entendre et se comprendre car la qualite de la communication interpersonnelle en dépend souvent.Differences de modèles du monde obligent 🙂
    Bonne journée.
    Marie jouault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *