Réorientation professionnelle : Comment changer de métier ?

Réorientation professionnelle : Comment changer de métier ?

800 450 Marie-Pierre

Stress, ennui, démotivation, fatigue, sommeil difficile, irritation, désengagement professionnel ? Et si votre métier était la source de votre malaise au travail ? Une réorientation professionnelle est peut-être la solution pour vous épanouir à nouveau dans un travail qui vous fait vibrer !

Mais comment savoir si vous avez besoin de changer de métier ?

  • Vous lever le matin pour aller travailler est devenu un automatisme, voire un moment d’anxiété ?
  • Vous n’avez plus de joie au travail ?
  • Vous avez perdu le goût de ce que vous faîtes ?
  • Vous ne vous sentez pas apprécié à votre juste valeur ?
  • Vous avez presque honte de parler de votre job aux autres ?
  • Vous n’appréciez plus votre environnement professionnel, surtout votre patron et vos collègues de travail ?
  • Vous vous sentez un peu désabusé, voire même très pessimiste sur l’avenir ?

Si vous répondez oui à l’une au moins de ces questions, il est temps de vous demander s’il n’est pas nécessaire d’entamer un processus de réorientation professionnelle, de changer de travail, de réinventer votre vie …

C’est quoi une réorientation professionnelle ?

Changer de travail ? Qu’est-ce que cela implique ?

  • Est-ce changer de poste dans la même organisation ou dans une autre tout en restant dans la même filière métier ?
  • Est-ce changer de métier ? Vivre une véritable réorientation professionnelle plus adaptée à votre personnalité profonde ?
  • Le travail est-il, pour vous, un simple moyen de gagner de l’argent pour vivre ? Ou est-ce plus ? Un lieu de réalisation personnelle ? Une vocation ?
  • Peut-être vous êtes vous plus orienté, à l’origine, à partir des réalités du marché qu’à partir d’une vraie connaissance de vous-même.

Une réorientation professionnelle peut être une quête un peu longue; mais elle vous permettra, à terme, de vivre votre travail en harmonie avec vos valeurs essentielles, avec votre vraie personnalité, au delà des apparences.

Il s’agit de se questionner en profondeur, vos talents forts, innés, naturels, source d’énergie pour déterminer quel métier choisir, quelle profession et quel environnement à la place de ce que vous faîtes aujourd’hui.

Il s’agit de vous mettre en route pour préparer votre métamorphose, une transformation progressive de votre identité professionnelle.

Choisir une méthode pour se réorienter professionnellement

Pour rendre ce changement possible, le premier pas, sur ce chemin de métamorphose, consiste à investir dans une recherche de votre identité profonde au travail, c’est à dire la recherche de votre ADN professionnel : talents forts innés, sources d’énergie positive, de puissance, de bien-être, de bonheur, ces talents mêmes qui vous permettent de passer de la performance à l’excellence tout en limitant les risques de stress et de burnout.

Il existe, pour cela, un outil pertinent, basé sur les recherches de CG Jung, médecin de génie qui aboutissent à l’élaboration d’une grille de lecture de votre potentiel sur 4 dimensions : votre façon de vous ressourcer, vos préférences dans le traitement de l’information, votre manière de décider, vos préférences en terme de gestion de l’espace temps.

Cet outil, simple d’accès, vous accompagne tout au long de votre vie pour faire les bons choix professionnels : choix de métier, de poste, d’environnement de travail, de type d’organisation, de culture d’entreprise….

Pour envisager une réorientation professionnelle, certains vous proposent de partir du marché du travail pour ne pas vous retrouver dans une impasse au bout de ce chemin.

D’autres partent de votre personnalité.

Et si vous partiez des deux :

  • En commençant par vous poser les bonnes questions : des questions appréciatives sur vous pour savoir où vous avez le plus de chance de réussir en atteignant l’excellence tout en vous préservant des stress excessifs et des risques de burnout.
  • En conjuguant cette exigence à une connaissance des évolutions du marché du travail avec ses exigences de réflexion qui vous permettront de réussir dans le contexte actuel de mondialisation de l’économie, de digitalisation des entreprises, de management agile, de constitution d’équipe collaborative et de prévention de la santé au travail …

Ce contexte appelle votre agilité autant que celle des employeurs :

  • Agilité pour repérer, dans toutes ces évolutions, lesquelles vous sont le plus favorables.
  • Agilité pour vous y adapter toujours plus rapidement, avec souplesse et enthousiasme.

Chemin faisant, ce questionnement appréciatif, positif, vous permettra d’aller chercher en vous, vos talents innés, vos ressources personnelles, vos potentialités … Il vous permettra aussi de mettre en lien, pas à pas, ces ressources avec les besoins du marché, cultivant votre capacité d’adaptation sans vous sur-adapter.

Car quand vous vous adaptez en niant qui vous êtes, vos talents, vos envies, vous vous suradaptez.

Et là, attention aux risques de stress, d’épuisement et d’ennui au travail.

Changer d’orientation professionnelle, pour prévenir les risques de burnout

Selon l’étude de Katherine Benziger réalisée sur 10000 salariés, 70% à 80% de professionnels travaillent à contre emploi des talents innés de leur personnalité d’adapter en permanence leur mode de fonctionnement.

Elle fait des correspondances entre ces talents innés, révélés par un diagnostic de votre ADN professionnel et les zones cérébrales sollicitées : ainsi, si vous exercez un talent qui ne vous est pas naturel, vos zones cérébrales vont, selon une expression imagée, « surchauffer », provoquant à terme, des risques d’épuisement.

Il y a, bien sûr, des avantages à utiliser des talents qui ne nous sont pas naturels; cela permet, en particulier, d’atteindre des performances dont nous n’avons pas l’habitude; ce faisant, vous développez alors votre personnalité.

Exemples :

  • Vous êtes quelqu’un de naturellement intuitif et vous passez une grande partie de votre job à faire des tableaux de chiffres.
  • Vous êtes quelqu’un de très concret et factuel et l’on vous demande en permanence d’imaginer des futurs possibles pour votre service, votre activité, votre entreprise.
  • Vous êtes de nature introverti et vous avez un job qui vous conduit sans cesse à parler en public ou à animer des présentations auprès de groupe plus ou moins nombreux, ou à entrer en contact sans cesse avec des gens nouveaux …

Bien sûr, d’une certaine façon, vos performances vont se trouver élargies.

A contrario, l’exercice de ces talents non innés vous obligera à puiser dans des zones cérébrales moins performantes, générant plus de fatigue, de stress et, à terme, de burnout.

Connaissant votre type ADN professionnel, vous pouvez alors analyser les attendus de votre poste, de votre métier, de votre environnement, et réussir votre réorientation professionnelle.

Si ces attendus sont trop éloignés de votre ADN professionnel, il est peut être temps de changer de poste, de métier ou d’organisation pour plus d’épanouissement au travail, clé de votre développement personnel.

Car l’adéquation à votre emploi est essentielle pour votre bien-être et votre bonheur au travail.

Mettre en oeuvre une réorientation professionnelle

Passer un diagnostic pour identifier votre ADN professionnel est la première pierre à poser dans ce processus de métamorphose de votre identité professionnelle.

Cette démarche vous permettra de mettre de la conscience sur vos talents forts, innés, là où vous pouvez devenir excellent sans vous fatiguer outre mesure.

Une fois identifier cet ADN, vous saurez plus précisément dans quels types de métiers et d’environnements professionnels vous avez le plus de chance d’épanouir votre personnalité tout en prévenant les risques de stress et de burnout. Pour en avoir un premier aperçu de ce travail, vous pouvez d’ores et déjà vous procurer l’ebook : « Trouver son ADN professionnel, choisir son orientation ? Changer de métier ? ».

Une fois connu votre ADN professionnel, vous pourrez choisir un accompagnateur professionnel pour aller explorer votre talents forts, versus votre poste actuel et dessiner votre futur pour trouver votre job de rêve !

Les lieux d’accompagnement, en France, ne manquent pas :

  • Bilan de compétences en sollicitant soit votre employeur, soit un OPCA.
  • RRendez-vous avec votre Conseiller en Evolution Professionnelle ou CEP.
  • Prestation de coaching.

Quels que soient ces lieux, vous avez tout intérêt à commencer par identifier votre ADN professionnel pour valoriser cet accompagnement en partant, non pas seulement du marché du travail, complexe, évolutif mais à partir d’une saine connaissance de votre ADN professionnel à croiser avec vos motivations profondes.

Cet article est un article invité rédigé par Danielle Birken.

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires si vous envisagez une réorientation professionnelle !

 

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
Est-ce que vous faites partie de la majorité des personnes qui ne sont pas passionnées
Quitter votre emploi actuel pour un poste dans lequel vous pourriez vous épanouir pourrait être
Les croyances sont des pensées inconscientes qui conditionnent nos actions et nos comportements et donc
Beaucoup de personnes souffrent au travail et ne trouvent pas de réelle satisfaction dans les
Pendant la première partie de ma carrière, ma vie professionnelle a consisté à faire un

Laisser une réponse