Comment arrêter de procrastiner au travail

arrêter de procrastiner au travail

Comment arrêter de procrastiner au travail

580 387 Marie-Pierre

La procrastination vient du latin Procrastinio qui signifie «remettre à demain». Cette tendance à repousser au lendemain ce que l’on pourrait faire tout de suite est un phénomène qui se développe et touche la plupart d’entre nous.

Arrêter de procrastiner au travail peut s’avérer ne pas être judicieux ! En effet, remettre une tâche à plus tard permet parfois de “maturer”, de réfléchir ou de trouver des idées ou de l’inspiration pour mieux la réaliser.

Cependant si vous constatez que vous avez une sérieuse tendance à laisser vos dossiers s’accumuler, que la liste des choses à faire s’allonge, il est peut-être urgent pour vous de vaincre la procrastination.

La procrastination : est-ce une maladie ?

Il nous arrive tous de repousser une tâche ou de remettre à plus tard ce qui pourrait être fait le jour même.

Ce n’est pas pour autant que nous devons arrêter de procrastiner.

En fait, environ 20% de la population serait concernée par la procrastination chronique.

Et pour ces personnes, systématiquement remettre au lendemain l’accomplissement de tâches importantes a des conséquences nuisibles dans leur quotidien : pénalités de retard, opportunités professionnelles manquées, maladies dues à un diagnostic tardif…

Cette habitude de fonctionnement génère du stress, de l’anxiété, de la culpabilité, voire de la honte. Elle a un impact sur le bien-être et la performance.

Les facteurs psychologiques de la procrastination

La procrastination n’est pas due à une mauvaise gestion du temps. Ce comportement d’évitement nous empêche de faire ce que nous aimerions réaliser.

Pourquoi ?

Parce que la procrastination est liée à des critères psychologiques comme la faible estime de soi, le manque de confiance en soi, la peur d’échouer ou de réussir.

Cet auto-sabotage conduit à remettre à plus tard les tâches qui nous mettent dans une position inconfortable, et qui génère des émotions négatives.

Les neurosciences abordent la procrastination comme un échec de régulation de soi-même dû à une priorité accordée à la gestion de l’humeur à court terme. Les procrastinateurs ont une plus faible résistance à la tentation sociale et aux activités générant du plaisir immédiat ou à celles qui manquent de récompense.

Dans la vie professionnelle, effectuer des tâches au dernier moment est forcément source de stress. Comme on dispose de moins de temps pour les réaliser, on n’est pas satisfait du résultat, et on ne se trouve pas compétent. A force, un blocage se créé et la procrastination peut devenir une maladie.

Quelle est votre tendance à la procrastination ?

Le psychologue Piers Steel a publié en 2010 un test qui mesure la tendance à la procrastination.

Ce test, «l’Échelle de pure procrastination», vous permet en 12 questions de voir si vous procrastinez.

Les raisons qui poussent à remettre au lendemain

Pour la plupart d’entre nous, arrêter de procrastiner est un challenge car plusieurs raisons peuvent nous amener à repousser certaines tâches qui généralement nous demandent un effort :

  • manque de confiance en soi : on ne se sent pas capable de bien faire cette tâche.
  • manque de motivation : cette tâche a peu d’intérêt pour nous
  • manque d’organisation : on ne sait pas par où commencer ou on a un problème de gestion des priorités
  • manque de concentration : on se laisse facilement distraire
  • Préférer travailler sous pression : attendre le dernier moment en pensant que l’on sera plus efficace.

On repousse donc le moment de les faire. Et c’est plus facile de lire ses mails, de naviguer sur internet, ou d’aller sur Facebook …

Arrêter de procrastiner au travail : comment faire ?

Ne plus attendre le bon moment

Sortir de la procrastination nécessite d’accepter que le moment parfait n’existe pas pour faire une tâche que l’on repousse au lendemain.

Il y aura toujours une bonne raison : vous n’êtes pas en forme, il y a quelque chose de plus urgent à faire, demain vous aurez plus de temps…

Pour arrêter de procrastiner, le meilleur moment c’est maintenant.

Une fois que vous aurez pris l’habitude de vous atteler à vos tâches sans réfléchir, vous constaterez que finalement vous êtes efficace.

Se fixer une à trois tâches prioritaires par jour

Une solution à la procrastination est de commencer votre journée par une à trois tâches prioritaires.

Cela vous évitera de vous éparpiller et de pouvoir faire ensuite ce qui vous plait.

Structurer votre tâche

Pour arrêter de procrastiner sur une tâche, elle doit devenir plus inspirante et avoir plus de clarté et de structure pour être réalisée.

Il est conseillé de partir du résultat final que vous souhaitez accomplir et de structurer cette tâche en petites tâches à réaliser. Ce sera plus facile et chaque tâche terminée vous rapprochera de votre but.

Rendre vos tâches plus attractives

Qu’est-ce qui fait que cette tâche vous rebute ?

Comment pourriez-vous la rendre plus attrayante ?

Quelle récompense pourriez-vous vous accorder si vous arrêter de procrastinez sur cette tâche ?

Soyez créatif !!

Gérer les distractions potentielles

La procrastination est favorisée par toutes les distractions inévitables au travail : les notifications, les réseaux sociaux, la boîte mail, le surf sur internet ou les collègues.

Pour avancer sur une tâche sur laquelle vous avez décidé d’arrêter de procrastiner, il est indispensable de vous astreindre à ne pas vous laisser distraire.

Vous pouvez utiliser la technique Pomodoro pour vous focaliser sur votre tâche dans un temps imparti sans distraction.

Ecrire vos tâches

Une bonne technique pour arrêter de procrastiner et être plus efficace dans votre travail est de rédiger en fin de journée vos tâches pour le lendemain.

Exercice :

Le soir en vous couchant, pensez à vos tâches. Avant de vous endormir imaginez votre tâche réalisée, comme vous êtes fier, heureux de l’avoir accompli. Ressentez les émotions que cela vous procure.

Pendant la nuit, votre subconscient va les traiter et le lendemain, vous serez en mesure d’accomplir cette tâche avec plus de facilité !

Affirmations pour arrêter de procrastiner

Les affirmations positives sont très puissantes pour vous aider à vaincre la procrastination.

Choisissez l’affirmation qui vous inspire et répétez-la plusieurs fois tous les jours.

  • Je fais ce que j’ai à faire quand ça doit être fait.
  • Je passe à l’action sur mes objectifs tous les jours.
  • J’aime la sensation de finir une tâche.
  • Mon désir de finir cette tâche est supérieur à mon désir de procrastination.
  • Je peux toujours trouver le temps et l’énergie nécessaire à la réalisation de mes tâches.
  • J’aime ressentir le bonheur d’avoir fini une tâche.
  • L’accomplissement et la réalisation d’actions me font sentir vraiment bien.
  • J’adore commencer et finir une tâche.
  • Je priorise mes actions et agis dans la joie tout au long de la journée.

Pour aller plus loin

 

Et vous, êtes-vous atteint par la procrastination ou êtes-vous arrivé à vaincre votre tendance à remettre au lendemain ? Comment vivez-vous cette situation ou quelles ont été vos solutions ? Partagez dans les commentaires !

Crédit photo by Dai KE on Unsplash

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
Avez-vous l’impression que vos journées ne sont pas assez longues pour accomplir toutes vos tâches
La méthode Kaizen n’est pas vraiment une méthode mais plutôt une philosophie d’origine japonaise, issue
Les collaborateurs ont besoin d’écoute, de prise en compte de leur point de vue et
www.freepik.com Depuis quelques années, on parle de plus en plus du
Avoir un esprit créatif n’est pas réservé qu’à ceux qui travaillent dans le domaine de
La pause repas est un moment privilégié pour se restaurer et se détendre soit sur

Laisser une réponse