Comment choisir des chaussures confortables pour travailler debout ?

Comment choisir des chaussures confortables pour travailler debout ?

1280 1917 Getfluence
Se tenir debout peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé au travail. Les pieds sont exposés à plus de douleurs, de blessures, de faux mouvements ou encore à des risques de chute. Cette position fatigue rapidement les ligaments, les muscles ainsi que les articulations. Résultat : l’employé souffre d’inconfort. Se positionner debout sur une longue durée peut augmenter ces divers symptômes. Afin de limiter ou même d’éliminer ces facteurs, choisissez des chaussures confortables adaptées pour votre travail.

Comment choisir la largeur et la longueur ainsi que la hauteur du talon adaptées à vos pieds ?

Au niveau de la longueur et de la largeur, assurez-vous que vos orteils soient libres dans leur mouvement et que vos pieds ne soient pas compressés par les bords externes de la chaussure. Pour vérifier tout cela, glissez-y votre doigt, il doit pouvoir y avoir cet espace qui est compris entre le soulier et votre talon lorsque vos orteils se retrouvent au fond. Cette vérification doit se faire au moment de l’achat. Un essayage s’impose ! Vous pouvez faire les 100 pas dans le magasin et voir si la paire de chaussures vous convient.

Par ailleurs, retirez la fausse semelle des chaussures et posez-la sous vos pieds, vous verrez immédiatement si les deux sont compatibles ou non. Vérifiez également si elle est plate et fragile, celle-ci est une semelle générique qui n’a pas de voûte plantaire. Sans litière, il vous sera difficile de prendre une orthèse.

Concernant la hauteur du talon, la portion arrière de la semelle se doit d’être plus haute (légèrement) que le devant des chaussures. Bannissez de votre dressing les chaussures plates ou les talons trop hauts pour une position debout continue. Malgré les idées reçues, ce type de chaussures vont vous faire mal au pied à la fin de la journée. La hauteur de chaussures confortables pour le travail varie entre ¼ à 1/3 pouces.

À propos de la flexibilité et du contrefort

Pour avoir une meilleure santé et afin de disposer d’un confort optimal sur votre lieu de travail, vous ne devez pas lésiner sur le choix de vos chaussures. Vos souliers doivent se plier et présenter une flexibilité à la base de vos orteils. La semelle externe doit être légèrement rigide et se plier à son milieu. Toutefois, une semelle très souple demande un travail musculaire plus poussé, ce qui engendre une fatigue et une douleur. Si le soulier se plie en deux vers le centre, cela veut dire que la côte latérale ne bénéficie d’aucun soutien. Si la chaussure se plie difficilement, cela signifie qu’il existe un support latéral. Maintenant si celle-ci peut se tordre intégralement, cela indique qu’elle ne dispose d’aucun support de stabilité pour vos pieds.

En outre, le contrefort du soulier se doit d’être assez ferme et non pliable pour permettre une stabilité des pieds sur tous les axes de mouvements.

Au niveau de la semelle externe

Si vous travaillez sur des surfaces dures comme le ciment ou le béton, les chaussures à semelles externes épaisses permettent d’absorber les chocs au mieux. Pour optimiser votre confort, l’ajout de semelles internes amortissant les chocs est une excellente alternative. Ces deux éléments combinés peuvent vous fournir une meilleure santé au travail.

Le mot de la fin

À ce jour, des chaussures adaptées à chacun restent la meilleure prévention pour bannir les blessures et les fatigues au travail, malgré la position debout prolongée. Certains critères peuvent se substituer à d’autres en fonction de la morphologie de vos pieds ou en raison de l’apparition de certains symptômes.

Si vos jambes, votre dos et/ou vos genoux continuent de vous faire des misères, consultez un professionnel tel qu’un podiatre. Il vous dirigera vers la paire de chaussures qui vous convient.

Partager cet article

Laisser une réponse