Kilos émotionnels : comment les éliminer, comment les prévenir afin de mieux vivre au travail

Kilos émotionnels : comment les éliminer, comment les prévenir afin de mieux vivre au travail

1200 900 Getfluence

Les émotions prennent-elles le dessus sur vous à l’annonce d’une nouvelle ou dès que vous voyez de la nourriture ? Vous avez envie de manger à la moindre sensation de la faim ? Vous souffrez des kilos émotionnels ! Qu’est-ce que c’est ? Comment les éliminer ? Comment les prévenir ? Nos explications !

Kilos émotionnels, c’est quoi ?

Nos réactions subites, positives ou négatives, temporaires ou permanentes, involontaires ou volontaires influencent notre bien-être au quotidien. Elles peuvent nous pousser à manger beaucoup ou non, à stocker plus ou moins de graisses dans notre corps ou à modifier notre activité physique. Cela agit sur notre poids, et c’est ce qu’on appelle kilos émotionnels. Autrement dit, les kilos émotionnels désignent une perte ou une prise de poids liée aux différentes émotions ressenties par un individu.

Selon les psychologues, les émotions qui provoquent les kilos émotionnels dans l’organisme proviennent du système neurobiologique et du système hormonal. Elles sont généralement des émotions douloureuses récentes vécues lors d’un accident, d’un divorce, d’une perte d’emploi, d’un deuil, ou anciennes vécues pendant l’enfance lors d’une maltraitance, d’une agression, d’un psychotraumatisme, d’un viol… Elles peuvent être aussi des émotions positives comme la joie ou l’euphorie.

Les personnes victimes des kilos émotionnels ont généralement un sentiment de mal-être et peuvent particulièrement souffrir de la fatigue excessive, de la détresse psychologique, de l’anxiété permanente et de la dépression à la maison ou au travail. Elles connaissent une augmentation ou une diminution de l’appétit et consomment plus les aliments gras et du sucre.

Comment les éliminer ?

L’élimination des kilos émotionnels se déroule en trois étapes.

Identifier les causes

Pour éliminer vos kilos émotionnels, vous devez connaître leurs causes. Cela consiste pour vous à déterminer si votre perte ou prise de poids est liée à une émotion particulière ou à un ensemble d’émotions récentes ou anciennes.

Travailler sur soi-même

Après avoir identifié les causes, il vous faudra maintenant travailler sur vous-même sur plusieurs plans. Au plan nutritionnel, votre travail consiste à manger trois repas équilibrés par jour et à ne rien consommer entre les repas. Vous devez également consommer un complément alimentaire de votre choix. Phenq est l’un des produits efficaces que beaucoup de personnes utilisent pour éliminer leurs kilos émotionnels. Vous pourriez l’utiliser aussi. Au plan physique, vous devez multiplier vos sources de plaisir en pratiquant régulièrement une activité physique comme le sport, la méditation… Au plan psychologique, il vous faudra connaître et reconnaître vos émotions et vos pensées chaque fois que vous avez fin. Être en permanence à l’écoute de vos émotions, est le grand travail que vous devez faire pour éliminer vos kilos émotionnels.

Tenir un journal des situations émotionnelles

Tenir un journal de vos situations émotionnelles est votre moyen ultime pour éliminer vos kilos émotionnels. Il s’agit pour vous de noter dans un cahier vos émotions journalières, vos faims psychologiques et les aliments que vous avez consommés pour y faire face. Cela vous permet de suivre et d’optimiser votre traitement pour une élimination progressive et totale.

Comment les prévenir ?

Pour prévenir les kilos émotionnels, vous devez faire un sérieux travail sur vous-même. Il s’agit pour vous de prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas en souffrir. Tout d’abord, vous devez apprendre à connaître vos habitudes alimentaires et identifier les émotions qui y sont liées. Vous devez aussi apprendre à reconnaître vos émotions alimentaires salées ou sucrées et distinguer la faim physique de la faim émotionnelle. Après cela, il vous faudra pratiquer certaines activités afin de bien générer vos émotions ainsi que votre stress. Les activités au choix généralement recommandées par les psychologues sont la lecture, la méditation, la relaxation, la marche et le sport. Enfin, vous devez adopter une alimentation équilibrée. Quel que votre régime alimentaire, mangez bien à votre faim. Ne vous privez pas de nourriture, n’en mangez pas de trop non plus !

Partager cet article

Laisser une réponse