Profiter de la pause repas pour se détendre

pause repas

La pause repas est un moment privilégié pour se restaurer et se détendre soit sur son lieu de travail ou en dehors de l’entreprise. C’est un moment propice à l’évasion et au bien-être pour une meilleure qualité de vie au travail. Cette pause obligatoire dans sa journée de travail permet de souffler et de réduire le stress pour favoriser la concentration et l’efficacité de l’après-midi.

Les bienfaits de la pause repas

Une étude du groupe Malakoff Medéric montre qu’en 2011, les Français consacraient en moyenne 22 minutes à leur pause déjeuner, contre 1h38 il y a vingt ans. Cette étude indique également que 28% de salariés apportent un repas préparé à la maison, 19% vont à la cantine, 14% se contentent d’un sandwich, 10% seulement fréquentent des restaurants à l’extérieur.

Conséquence des urgences, des réunions, de la surcharge de travail, la pause déjeuner est considérée comme une perte de temps et les repas sont engloutis à la va-vite, ce qui provoque des grignotages en hausse chez 39% des salariés, dont une consommation de sodas qui a grimpé de trois points depuis 2010.

Et pourtant, 45 minutes de pause minimum seraient nécessaire à l’organisme pour recharger les batteries, décompresser, se relaxer car bouger ou se reposer pendant sa pause déjeuner aide à s’aérer l’esprit, à être plus productif et moins stressé au travail. Pour ceux qui ne prennent pas le temps de lever le nez du guidon, une étude britannique révèle que sauter sa pause déjeuner, c’est offrir 16 jours à son employeur.

Règles de la pause repas

La pause déjeuner est réglementée et s’il est permis d’avaler un sandwich sur le coin de son bureau, la loi interdit en revanche de laisser les salariés prendre leur repas dans les locaux affectés au travail. Lorsque le nombre de salariés désirant prendre habituellement leur repas sur les lieux de travail est au moins égal à vingt-cinq, l’employeur doit cependant mettre à la disposition de son personnel un local (réfectoire ou cantine) spécialement aménagé à cet effet.

Comment utiliser sa pause repas pour se ressourcer

Sortir du contexte professionnel permet de s’aérer l’esprit et d’être plus performant en deuxième partie de journée.

Que pouvez-vous faire utiliser au mieux ce temps de pause ?

Déconnecter

  • Quitter l’ordinateur pendant au moins une demi-heure pour permettre à votre cerveau de se mettre au vert.
  • Marcher car la sédentarité nuit à l’organisme (surpoids, troubles cardiovasculaires, fragilité osseuse).
  • S’isoler ou faire une sieste (15 à 20 minutes) pour compenser un manque de sommeil ou détendre votre esprit. Ainsi vous serez plus concentré et reposé pour reprendre vos activités.
  • Faire de la méditation.
  • Lire ou écouter de la musique.

Manger dans de bonnes conditions

Prendre son temps : si vous ne disposez pas de beaucoup de temps, accordez-vous tout de même le plaisir de déguster votre repas (même un sandwich !). Cela permet de se relier à ses sens et de se détendre et on ne pense à rien d’autre qu’à ce que l’on mange.

Manger équilibré : éviter de se limiter à un sandwich ou à une salade cela est trop léger pour recharger les batteries surtout si vous n’avez pas pris un petit-déjeuner. Si la pause déjeuner n’a pas été profitable pour se restaurer et se détendre, il est probable qu’en fin de journée la faim et les tensions accumulées vous poussent à vous jeter sur n’importe quoi.

Variez vos repas pour équilibrer vos pauses déjeuner : faites un repas au restaurant avec vos amis, une promenade avec un sandwich ou mangez un repas maison avec vos collègues.

Pratiquer une activité sportive

Faire du sport en salle, du stretching, de l’aquagym, du footing, du roller, du squash : On sait que le sport a des effets bénéfiques sur le stress, qu’il permet de se détendre musculairement et mentalement afin de décompresser car c’est un parfait exutoire.

Mais vous pouvez aussi faire quelques exercices au bureau pour étirez votre nuque et votre dos.

Tisser des relations avec vos collègues

Pendant votre pause repas, vous pouvez aussi prendre le temps de mieux connaître les personnes qui travaillent avec vous. Les échanges autour du café en entreprise sont conviviaux et propices à découvrir les passions de vos collègues. Mais il y a les bons et mauvais café et Sovedis propose notamment une gamme de produits sans allergène pour préserver votre santé.

 

Pour aller plus loin 

Que pensez-vous de la pause repas au travail ? Comment cela se passe dans votre entreprise ? Partagez vos expériences dans les commentaires !

*  *  * 

TELECHARGEZ  VOTRE EBOOK 

« 28 astuces pour passer une bonne journée de travail sans stress »

Partager cet article

4 réponses à Profiter de la pause repas pour se détendre

  • Merci pour les conseils!Nous avons tendance à nous caler systématiquement sur ce qui ne va pas. Or, même si la vie n’est pas toujours rose, il faut maintenir des pensées positives et stimulantes. Selon le psychiatre Christophe André, conscient que le bonheur sans aucun nuage n’existe pas – il faut développer dans sa vie un équilibre réaliste composé à 30% d’expériences négatives et à 70% d’expériences et surtout d’émotions positives. En conséquence, lorsqu’on est déçus, contrariés, maussades, il est nécessaire de ré-équilibrer consciemment en remettant volontairement des émotions ou expériences positives dans notre existence. C’est presque un devoir pour se sentir mieux ! En savoir plus sur:http://relaxation.confort-domicile.com/

  • J’aime beaucoup cet article car il rappelle nos « essentiels ». Dans mon métier d’hypnothérapeute, j’aide les personnes à gérer leur stress et à se détendre dans le milieu du travail. J’insiste souvent sur le fait qu’il est important de s’accorder du temps pour soi. Je rejoins complètement votre approche sur le sujet.

  • Les pauses au travail sont obligatoires et doivent permettre au salarié de se reposer.

  • Une pause est une période pendant laquelle un salarié peut librement vaquer à ses occupations personnelles sans avoir à respecter des directives de son employeur. La pause est donc analysée comme un arrêt de travail de courte durée sur le lieu de travail ou à proximité (Cass. soc., 12 octobre 2004, n°03-44084).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *