Intelligence émotionnelle au travail : un véritable atout

Savoir cultiver son intelligence émotionnelle au travail est un véritable atout.

Intelligence émotionnelle au travail : un véritable atout

1080 600 Marie-Pierre

Pendant longtemps, vous avez laissé vos émotions au pas de la porte de votre entreprise quand vous arriviez au travail. C’était une tendance qui voulait que travail et émotions soient totalement dissociées, sans aucune connexion.

Cette tendance s’inverse de plus en plus en entreprise et votre intelligence émotionnelle au travail est aujourd’hui considérée comme une véritable compétence à développer.

Mais pourquoi est-ce un atout ?

Intelligence émotionnelle au travail : la différence face aux machines

Face aux machines qui ne ressentent rien, ni empathie ou émotions et une robotisation qui s’accélère, beaucoup de personnes considèrent que l’intelligence émotionnelle est une valeur ajoutée face à la machine.

Ressentir et insuffler des émotions représentent un véritable atout au travail dans le lien avec l’autre, la productivité et surtout la persuasion. Les émotions sont de  précieux indicateurs pour interagir avec l’autre.

Sur un plan personnel, prendre conscience de ses émotions permet de mieux les canaliser et les gérer. D’un point de vue relationnel, développer son intelligence émotionnelle au travail permet une meilleure compréhension de l’autre, un meilleur esprit d’équipe, et une meilleure cohésion.

Savoir Identifier vos émotions est donc primordial dans la compréhension de l’autre mais aussi de vous-même, pour être plus conscient de ce vous dégagez, et de ce que vous renvoyez.

Comment cela fonctionne ?

Développée dans les années 90 par des chercheurs américains, l’intelligence émotionnelle désigne avant tout « la capacité à réguler ses émotions et celles des autres, à les distinguer et à utiliser ces informations pour guider sa pensée et ses actions ».

C’est entre autre un bon levier pour se comprendre en prenant conscience de ses émotions en les accueillant, et en les écoutant. Mieux se connaître est primordial pour votre bien-être mais surtout pour savoir comment vous fonctionnez, ce que vous recherchez, et rejetez.

Votre intelligence émotionnelle au travail vous permettra d’avoir de meilleures performances professionnelles en comprenant votre mode de fonctionnement.

En sachant accueillir et écouter vos émotions, vous ne serez plus contrôlées par celles-ci, et vous serez plus à même de mener un mode de vie sain, en travaillant par exemple sous stress mais sans vous en rendre malade.

C’est donc un bon levier pour connaître et comprendre l’autre, et apporter une bonne réponse aux émotions des autres. C’est à la fois une démarche intrapersonnelle, mais aussi interpersonnelle.

Les composantes de cette ressource émotionnelle

Daniel Goleman, spécialiste du comportement de renommée mondiale, reconnaît 5 compétences à l’intelligence émotionnelle :

  • La conscience de soi : être conscient de ses sentiments et de ses émotions, savoir s’écouter et utiliser son intuition de manière intelligente dans les prises de décisions. Il s’agit d’avoir confiance en soi et de savoir s’auto-évaluer de manière réaliste.
  • La maîtrise de soi : savoir accueillir ses émotions et les gérer, de sorte qu’elles ne représentent pas un frein dans votre quotidien ou au travail mais plutôt un boost. Vous devez être en mesure aussi d’être consciencieux, de savoir distinguer vos émotions, de les reconnaître et ne pas vous laisser envahir ou perturber par celles-ci.
  • La motivation : vous reconnaissez vos motivations, vos envies et elles vous orientent vers vos objectifs, vous guident dans la prise de décision. De ce fait, vous agissez plus efficacement et persévérez malgré les échecs et les frustrations. Vous ne vous remettez pas en question car vous pensez plutôt à trouver un meilleur moyen de parvenir à vos fins.
  • L’empathie : vous êtes en harmonie avec les sentiments d’autrui en étant capable d’accueillir leurs émotions, leurs sentiments sans éprouver de jugement. Vous les accepter sans tomber dans la pitié. Vous êtes capables d’adopter leur point de vue et d’entretenir de bons rapports avec plusieurs personnes différentes. Vous n’êtes pas insensible aux autres.
  • Les aptitudes humaines : vous savez bien gérer vos émotions dans vos relations avec l’autre et savez réagir dans les situations complexes sans vous laisser dépasser. Vous réagissez avec tact, savez être persuasif, et vous utilisez  justement ces émotions pour convaincre, argumenter, coopérer, manager des équipes et régler des différends. Il est question ici d’influence.

Peut-on cultiver sa compétence émotionnelle ?

Oui, il est possible de travailler sur votre intelligence émotionnelle au travail. Cela passe d’abord par un état des lieux, pour savoir où vous en êtes.

Vous pouvez questionner votre entourage professionnel (et aussi personnel) pour être plus objectif sur vous et vos comportements vis-à-vis de vos collègues ou de votre manager.

Ensuite, il suffit de travailler cette compétence comme vous travaillez un muscle, même les petits pas ont leur importance.

Il est recommandé de pratiquer la méditation par exemple pour mieux prendre conscience de vos émotions et les gérer plus efficacement.

Les avantages de l’intelligence émotionnelle

Fonctionner en harmonie avec votre intuition vous permettra de prendre les bonnes décisions. Dans une équipe, cela peut vous aider à être sur la même longueur d’onde, mieux régler vos différends ou être plus persuasif sur une idée.

Développer votre intelligence émotionnelle au travail vous apportera de meilleures performances sur tous les plans. Vous réagirez avec lâcher prise, et surtout vous vous améliorerez constamment.

Vous conduirez mieux votre vie, vous serez plus épanoui, et de ce fait vous aurez de meilleures interactions avec les autres ou dans l’entreprise.

Vous avez à présent des clés pour comprendre l’intérêt de développer votre intelligence émotionnelle au travail. Il ne reste plus qu’à les mettre en pratique !

Vous avez besoin de mieux gérer vos émotions au travail, et vous ne savez pas comment faire pour y remédier ?  Demandez votre session de coaching

Et vous, comment est-ce que vous gérer vos relations avec les autres ? Partager dans les commentaires !

Votre livre pour aller plus loin !

Partager cet article

Articles qui pourraient vous intéresser...
De nombreux salariés sont victimes de harcèlement sur leur lieu de travail. Ces agissements ont
Avoir une bonne relation avec soi, c'est plus de bien-être au travail ! Si vous
Les conflits, les désaccords, les malentendus et l’incompréhension sont des sources de mal-être au travail
Avoir de bonnes relations de travail est l’un des éléments clés du bien-être au travail.
La bienveillance envers soi est une posture à développer pour avoir une meilleure relation avec
Vous êtes épuisé nerveusement et physiquement car une fois de plus, vous avez accepté de

Laisser une réponse