Quelle est l’importance de la téléconsultation et ses limites ?

Quelle est l’importance de la téléconsultation et ses limites ?

1440 660 Getfluence

Depuis novembre 2018, la téléconsultation a intégré les services proposés par les médecins en France. En effet, tout médecin, quelle que soit sa spécialité, peut proposer une consultation à distance à ses patients s’il juge cela opportun, plutôt qu’une consultation en présentiel. Toutefois, la téléconsultation ne doit pas être utilisée dans certains cas. Découvrez ici l’importance de la téléconsultation et ses limites.

Qu’est-ce que la téléconsultation ?

La téléconsultation est une consultation à distance qui se déroule entre un médecin (quelle que soit sa spécialité) et un patient par le biais des technologies de l’information et de la communication.

Durant la téléconsultation, le patient peut ou non se faire accompagner par un professionnel médical. En d’autres termes, la téléconsultation est une consultation médicale virtuelle à distance, effectuée par visioconférence, téléphone ou via un mail sécurisé. Au cours de cette consultation, le professionnel médical, spécialiste ou généraliste, peut réaliser un diagnostic et délivrer une ordonnance.

Avec hellocare, vous pouvez opter pour les meilleures solutions de téléconsultation pour mieux prendre en charge vos patients en tant que professionnel médical. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans la conception des solutions e-santé sur mesure pour une meilleure prise en charge et le suivi des patients par téléconsultation. Les solutions de Hellocare sont sécurisées, simples à utiliser et conformes aux exigences réglementaires de la télémédecine.

En réalité, la téléconsultation a pour but de simplifier l’accès des populations aux soins sur l’ensemble du territoire français, surtout dans les zones de déserts médicaux.

Elle offre la possibilité au patient de bénéficier d’une prise en charge et d’un suivi beaucoup plus rapide. Ainsi, la téléconsultation permet aux médecins d’optimiser leur temps de travail et de réduire l’affluence superflue des patients au sein des établissements médicaux pour des situations beaucoup moins compliquées, donc gérables à distance.

Toutefois, la téléconsultation n’envisage pas de faire disparaître la consultation en présentiel. Elle se révèle plutôt comme une solution e-santé pour compléter cette dernière.

Qui a accès à la téléconsultation ?

Selon les normes, le médecin à la possibilité de proposer une téléconsultation à tout patient souffrant d’une affection aiguë ou d’une maladie chronique. Toutefois, seul le médecin est habilité à juger de la pertinence d’une prise en charge à distance plutôt qu’une consultation en présentiel.

Quels sont les avantages de la téléconsultation ?

Les avantages de la téléconsultation sont multiples et diversifiés pour les patients ainsi que pour les professionnels de la médecine. Elle permet de :

  • développer les soins à domicile et de réduire les déplacements ;
  • améliorer le suivi des patients et d’éviter les complications ;
  • faciliter l’accès aux soins dans les zones d’absence médicale ;
  • réduire les délais d’attente pour les rendez-vous ;
  • limiter les démarches administratives contrairement aux consultations en cabine.

Quelles sont les limites de la téléconsultation ?

Tout d’abord, les limites fondamentales de la téléconsultation sont d’ordre médical. Il sera très complexe d’établir un diagnostic sur un simple mal au ventre à distance. Le diagnostic peut être incertain même après plusieurs interrogations et sans un examen concret.

La télécommunication se heurte parfois aux difficultés de l’e-santé. Dans cette situation, elle ne saurait en aucun cas remplacer la visite chez le médecin.

En outre, la téléconsultation ne peut pas conduire à un arrêt de travail, ou à un certificat médical, qui requièrent une auscultation. Le patois médical numérique employé peut prêter à confusion. Attention : le téléconseil peut facilement se substituer ou être confondu avec la téléconsultation. Le patient doit être alors assez vigilant sur les services.

Enfin, l’un des blocages importants de la téléconsultation demeure la protection des données et du mystère médical. Les patients craignent les piratages des bases de données.

Dans quelles situations la téléconsultation n’est-elle pas envisageable ?

La téléconsultation ne peut pas être proposée par le médecin dans plusieurs cas. En effet, il est proscrit de réaliser la téléconsultation pour les :

  • patients âgés de moins de 16 ans ;
  • situations d’urgence ;
  • patients qui ne disposent pas d’un médecin traitant désigné ;
  • spécialités médicales d’accès direct : gynécologie, stomatologie, psychiatrie, neuropsychiatrie, pédiatrie, chirurgie orale ou chirurgie maxillo-faciale et ophtalmologie.

Partager cet article

Laisser une réponse