Travail à domicile : comment installer un monte escalier ?

Handicare Monte-Escaliers Monte-escaliers tournants : pour tout escalier courbe

Travail à domicile : comment installer un monte escalier ?

720 240 Marie-Pierre

De nombreux professionnels sont amenés à travailler à domicile. Soit parce qu’ils sont en télétravail ou qu’ils ont une mobilité réduite.

De ce fait, un aménagement doit être effectué dans la maison, entre autres l’installation d’un espace de travail dédié ou d’un bureau spécifique à leur activité.

Cependant, en fonction de leur habitat, il est possible que l’espace de travail soit installé à un niveau différent et qu’il y ait un escalier pour y accéder. Et dans certains cas, ces travailleurs peuvent avoir des difficultés à se déplacer.

Aussi, pour ménager le confort et leur santé au travail, l’installation d’un monte-escalier est une solution idéale et tout à fait envisageable. Cet équipement, aussi pratique qu’indispensable, permet d’accéder plus facilement à l’étage.

Et ceci aussi bien pour les personnes normales, que celles à mobilité réduite effectuant du télétravail. Cette plateforme élévatrice également conseillée pour éviter les chutes et se retrouver en arrêt de travail.

Comment bien choisir son monte-escalier ?

Le choix d’un monte-escalier se fait en tenant compte de quelques critères importants, dont en premier lieu la sécurité. Quel que soit le modèle choisi, la présence d’une ceinture de sécurité sur le siège élévateur, ainsi que d’un coupe-circuit est incontournable.

La fonctionnalité est un autre critère important au moment de choisir un monte-escalier, dans la mesure où elle permet d’optimiser les déplacements. Aussi, dans ce sens, il faut connaître les différents types de monte-escalier pour mieux choisir.

Le monte-escalier électrique est le modèle le plus répandu. Il s’agit d’un système à rails fixés sur les marches, pour permettre au siège élévateur de se déplacer.

Facile à installer, il ne requiert aucune modification des murs, et peut être activé par télécommande pour optimiser l’accès d’une personne à mobilité réduite. Pratique, il fonctionne par batterie, et se décline en modèle droit ou tournant en fonction des configurations d’escalier.

Les plateformes monte-escalier s’adressent particulièrement aux télétravailleurs à mobilité réduite. Sinon, pour plus de confort, la plateforme monte-escalier peut se présenter sous forme d’un mini-ascenseur montant et descendant verticalement.

Pour ce système, la présence d’une fosse d’installation est requise, avec des travaux d’aménagements importants.

Le diable monte-escalier électrique mobile est une autre solution pour les personnes handicapées effectuant un télétravail. Il permet de monter des marches sans effort, et mieux encore s’adapte à différentes situations.

Il existe des modèles pour fauteuils roulants, siège intégré ou siège roulant détachable. Il s’agit d’un équipement mobile pouvant être transporté partout.

Comment installer un monte escalier ?

Son installation est réalisée sur un escalier déjà existant. En premier lieu, il faut s’assurer que l’état général de l’escalier supporte la mise en place d’un nouvel équipement.

Le cas échéant, il est impératif de procéder à des rénovations. Ensuite, il faut aussi tenir compte de la largeur du matériel, qui doit dépasser d’au moins 15 cm de la monte-personne.

Quel que soit le modèle de monte escalier à installer, l’intervention d’un professionnel est recommandée pour plus de sécurité.

Afin de s’assurer que le modèle choisi est adapté à la structure de l’escalier, le fabricant viendra pendre les mesures avant de lancer la production de tous les composants.

Quant au coût à investir, le prix d’un monte-escalier varie selon le modèle sélectionné et la configuration de l’escalier. Le siège-élévateur étant le système le moins onéreux.

Partager cet article

Laisser une réponse