L’entretien annuel d’évaluation et bien-être au travail : les 3 erreurs à éviter

L'entretien annuel d'évaluation est bénéfique pour l’entreprise, c’est un outil de management qui peut améliorer le bien-être au travail des salariés.

L’entretien annuel d’évaluation et bien-être au travail : les 3 erreurs à éviter

424 283 Marie-Pierre

Avez-vous un entretien annuel d’évaluation avec la personne qui vous manage ? L’entretien annuel d’évaluation est bénéfique pour l’entreprise, c’est un outil de management qui peut améliorer le bien-être au travail des salariés. C’est un moment privilégié d’échange pour exprimer ses émotions, ses besoins et réfléchir à comment travailler mieux demain avec son manager ou ses collaborateurs.

La préparation de l’entretien annuel

L’erreur n°1 à éviter : Ne pas prendre le temps de la préparation. 50 % de la réussite d’un entretien annuel réside dans la qualité de sa préparation.

Voici un cadre de questionnement des points importants à préparer pour le manager et le collaborateur dans un esprit constructif et positif pour ne pas faire une liste de reproches et engendrer la dévalorisation et la démotivation:

  1. Quel est le bilan de l’année écoulée depuis le dernier entretien d’évaluation : quels étaient les objectifs ? Qu’est-ce qui a été bien réussi, qu’est-ce qui n’a pas marché ? Quels ont été les obstacles ou les difficultés rencontrés ?
  1. Quelles sont les principales missions ? Quels sont les points forts et les points de progrès ? Comment le collaborateur vit son rôle et sa contribution dans l’entreprise, dans son service ?
  1. Comment améliorer notre performance ? Quels seraient les outils pour cela ? (aide, formation, moyens…)
  1. Comment se passe notre relation : Quelles sont les émotions que je vis dans la relation ? Quelles sont nos valeurs ? Est-ce qu’il y a de la reconnaissance, de l’écoute, de la valorisation et de la motivation à travailler ensemble ? Que pouvons-nous améliorer dans la communication ?
  1. Comment est-ce que j’envisage l’année à venir ? Quelles sont les nouvelles responsabilités que j’aimerai confier / me voir confier ? Quelles compétences sont à développer pour cela ? Comment est-il possible d’acquérir ou de développer ces compétences ?

Pendant l’entretien annuel

Erreur n° 2 à éviter : Ne pas être dans un état interne positif. Cet entretien d’évaluation doit permettre d’évoluer et de performer ensemble mais cela suppose de sortir de l’entretien type appréciation-sanction et développer une dynamique collaborative.

  • Dérouler chaque point dans une attitude réciproque d’écoute, de compréhension et de bienveillance pour que chacun exprime son ressenti, ses besoins, ses frustrations et sa motivation.
  • Etre dans un échange orienté solutions : que pouvons-nous faire ensemble pour améliorer notre mode de fonctionnement. Chacun ayant sa part de responsabilité : le manager a tendance à faire sa liste de reproches mais devrait aussi chercher à savoir pourquoi il obtient des résultats négatifs de la part de son collaborateur.
  • Pour le manager: Savoir être dans une posture de manager-coach pour développer une capacité à aider ses collaborateurs pour identifier ce qui se passe, comment est-ce qu’il vit la collaboration. C’est une clé de la performance, de la motivation et du bien-être au travail.
  • Pour le collaborateur: Savoir être dans une posture proactive pour faire évoluer sa vie professionnelle = développer une capacité à exprimer ses besoins et ses frustrations de manière constructive : manque d’organisation, d’écoute, de reconnaissance et de valorisation. C’est un moment de dialogue où vous pouvez proposer à votre manager des pistes d’amélioration et de progression.
  • Pratiquer la reformulation pour être sûr de bien comprendre ce qui est dit : ce que vous me dites c’est que … = Obtenir un oui = la personne se sent écoutée, considérée.

Après l’entretien annuel

Erreur n° 3 à éviter : Ne pas faire de suivi de l’entretien. Programmer un mini entretien à 6 mois pour évaluer où vous en êtes dans la collaboration :

  • Pour le manager: Essayer de comprendre régulièrement les difficultés rencontrées et montrer votre reconnaissance. C’est une manière performante de maintenir la motivation et d’aider le collaborateur à réaliser ses objectifs.
  • Pour le collaborateur Montrez que vous avez pris en compte les propos échangés et des décisions prises lors de l’entretien. Exprimez régulièrement vos ressentis à votre manager.

Bien géré, l’entretien annuel d’évaluation est un levier de motivation pour le manager et le collaborateur.

Partager cet article

Laisser une réponse